Délégationdu Finistère

À Brest-ville

Pas de vacances au Jardin solidaire

Malgré le retard pris durant la crise sanitaire, les récoltes du Jardin solidaire du Secours Catholique du Finistère à Brest, s’annoncent prometteuses.

Pas de vacances au Jardin solidaire

Les conditions météorologiques et la période de confinement ont eu pour conséquences un retard important dans l’activité du Jardin solidaire de Kéraudren, les pommes de terre et les divers légumes ont été plantés tardivement. Cependant le beau temps revenu avec le déconfinement a permis de compenser une partie de ce retard. Cela fut possible grâce à la mobilisation des bénévoles habituels du Jardin solidaire : Sergey, Edouard, Karl et aussi depuis peu de jeunes femmes africaines accueillies au centre d’accueil de demandeurs d’asile (CADA) Adoma à Brest qu’accompagne Auguste, travailleur social. Ces bénévoles seront présents au Jardin solidaire tout au long de l’été. Pour cette saison particulière, la récolte de pommes de terre ne sera pas bonne, en revanche, celles des haricots, courgettes, betteraves rouges, potirons, potimarrons s’annoncent correctes, comme celles des tomates et concombres, dans la serre. Plus de 800 poireaux ont également été plantés et les plants de fraises ont été remplacés en totalité cette année. Le Jardin solidaire est ouvert tous les lundis et mercredis de 14 à 17 heures.

Imprimer cette page

Portfolio