Délégationdu Finistère

Contre les préjugés

Le Tour de France du Secours Catholique contre les préjugés a fait halte ce samedi 25 mars sur le marché de Carhaix, dans le Finistère, pour combattre les idées reçues à propos des personnes en situation de fragilité, en particulier les chômeurs, les étrangers, les réfugiés…

À Carhaix contre les préjugés

publié en avril 2017

Autour d’un café qui réchauffe les cœurs et les idées, les Carhaisiens se sont essayés à divers jeux bretons, au jeu du chamboule-tout ou à celui du lance-pierre pour déconstruire la « brique du préjugé ». Les diverses animations ludiques ont permis à chacun d’échanger, de réagir, d’ajuster son point de vue à propos de toutes ces petites phrases assassines entendues çà et là, contre telle ou telle catégorie de personnes. Un enfant a même avoué subir un préjugé à l’école car il ne porte pas de chaussures de marque…

Des questionnaires sur ces idées reçues ont été distribués aux passants, qui ont volontiers échangé pour donner leur avis et des propositions de solutions.

En cette période préélectorale, la présidente du Secours Catholique du Finistère, Isabelle Biseau, tient à rappeler à tous que « les personnes victimes de préjugés possèdent de nombreux talents sur lesquels il faut s’appuyer pour construire un monde juste et fraternel ».

Après un pique-nique en commun, d’autres animations de type théâtral (clown, chants repris en chœur par tous…) et une conférence-débat de Jean-Yves Baziou, prêtre et théologien, ont complété harmonieusement cette fructueuse journée, qui s’est terminée par une célébration eucharistique à l’église Saint-Sauveur.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne