Délégationdu Finistère

Forum social mondial à Montréal : on y était !

Chantal, Marie-Claire et Jean-Marc nous racontent…

Se rencontrer pour traiter des préoccupations de la société civile malmenée par la mondialisation et l’économie ultralibérale, réfléchir à des projets alternatifs, échanger idées, projets, réalisations, essais… Telle est l’ambition de cet « espace ouvert » qu’est le Forum social mondial, dont le projet commun aux mille organisations participantes, venues du monde entier pour se retrouver à Montréal du 9 au 14 août 2016, est de prouver qu’un autre monde est possible.

Forum social mondial à Montréal

publié en septembre 2016

Les participations du Secours Catholique au Forum social mondial 2016 portaient sur trois thèmes :

  • Migration et traite humaine ;
  • Participation citoyenne des plus exclus ;
  • Accès à l’alimentation : préserver la dignité.

C’est sur cette dernière proposition qu’ont travaillé Chantal, Marie-Claire et Jean-Marc, nos trois participants finistériens. Ils se sont répartis dans divers ateliers comme la « Pédagogie de l’espoir » ou la « Lutte contre la traite des enfants ». Dans un autre atelier, il a beaucoup été question de ce qui pourrait rendre plus honorable l’accès à l’alimentaire ressenti souvent comme « indigne » (file d’attente, non-choix, non-participation…). Ils ont entrevu différentes alternatives possibles comme les groupements d’achat, les coopératives, jardins solidaires et repas partagés, l’agriculture urbaine ou les « Incroyables Comestibles » (dits « Mange-trottoir » au Québec), etc.

Ce groupe a partagé les fruits de son travail avec des saynètes, photo-langage, qui ont été suivis d’un échange constructif entre citoyens sur la mixité sociale, le projet alimentaire mère-enfant, les choix d’alimentation… Et cette journée s’est terminée par une visite à une association canadienne, Paroles d’excluEs, et une autre, l’Accorderie, fondée sur l’échange de services, de temps… Cet échange était l’occasion de mettre les personnes en réseau, afin de lutter contre l’exclusion.

« Si le monde peut changer, c’est par l’action citoyenne et la part que chacun y prendra… »

Imprimer cette page

Faites un don en ligne