Délégationdu Finistère

Rapport statistique 2017 : analyses pour la Bretagne

Situations rencontrées en 2016 et état des lieux pour le Finistère

Comme chaque année, les analyses des situations de pauvreté rencontrées en Bretagne, publiées par le Secours Catholique dans son rapport statistique 2017 [1], font ressortir quelques caractéristiques et évolutions : la pauvreté ne faiblit pas ! En 2016, le Secours Catholique du Finistère a rencontré 7 317 situations, soit presque 18 000 personnes aidées.

Analyses pour la Bretagne, rapport statistique 2017.

publié en novembre 2017

Le premier besoin exprimé par les personnes que nous rencontrons est le besoin d’être écouté, entendu, reconnu.

« Qui croit encore que les démunis ont la belle vie ? »

Alors que les discours stigmatisants sur l’« assistanat » se propagent, notre rapport statistique 2017 confirme que les personnes en situation de précarité ne recourent que partiellement à leurs droits, se battent pour trouver un emploi de moins en moins accessible, ou survivent avec un emploi précaire.

  • 40 % de non-recours au RSA.
  • 31 % de non-recours aux allocations familiales.

Ces pourcentages extrêmement élevés, et préoccupants, battent en brèche les préjugés véhiculés sur les personnes en situation de précarité. Une partie – importante – d’entre elles n’a pas accès à ses droits : par méconnaissance, par difficulté d’accès à l’administration mais aussi par honte et autocensure.

1 000 bénévoles en Finistère

Un millier de bénévoles du Secours Catholique Finistère sont mobilisés, pour répondre aux demandes d’aide financière et au besoin d’accompagnement des personnes rencontrées. C’est au moment où les personnes en difficulté ont le plus besoin de solidarité et de fraternité qu’il nous faut être auprès d’elles.

Les bénévoles assurent cet accueil et cette aide d’urgence (alimentaire ou financière). Ils proposent aussi des moments d’écoute, de partage à travers des groupes conviviaux ou d’activités. Ils accompagnent les personnes dans leurs démarches ainsi que dans leur recherche d’emploi. De nombreuses actions proposées permettent aux personnes accueillies de devenir actrices des activités de solidarité de l’association.

Les bénévoles n’agissent pas « pour », mais « avec » les personnes en situation de précarité : l’attente fondamentale de ces dernières est de se sortir de la pauvreté, de se sentir considérées et utiles, avec une vraie place dans la société. C’est ainsi que diverses activités proposées parfois par les personnes accompagnées permettent de valoriser leurs savoir-faire et leurs savoir être. Ainsi ces personnes peuvent reprendre confiance en elles et retrouver une dignité et peuvent reconstruire un projet de vie.

Un appel pressant à la générosité de tous

Dans le cadre de sa collecte nationale des 18 et 19 novembre 2017, le Secours Catholique-Caritas France appelle à la générosité pour répondre aux besoins des plus démunis. Les équipes locales du Finistère se mobilisent pour faire connaître leurs actions, et recherchent également de nouveaux bénévoles afin de les renforcer.

Le Secours Catholique vit essentiellement grâce à ses donateurs (91 % du budget finistérien proviennent de dons des particuliers et environ 6 % de subventions publiques). Le défi est de faire face à l’augmentation des besoins en accueil, secours, aides et accompagnement. Merci de votre soutien !

Envoyez vos dons à :
Secours Catholique - Délégation du Finistère
14, rue de la Troménie, BP 1246
29102 Quimper Cedex

>> Rapport statistique 2017 - Analyse des situations rencontrées en Bretagne en 2016 (PDF)

[1] État de la pauvreté en France. Préjugés et cohésion sociale », rapport statistique 2017 du Secours Catholique-Caritas France, publié en ligne (PDF, rapport national).

Imprimer cette page

Document

Faites un don en ligne