Délégationdu Finistère

Une prochaine équipe « Urgence catastrophe » en Finistère

Pour être efficace pendant, que faut-il faire avant ?

Une prochaine équipe « Urgence catastrophe » en Finistère

publié en

La solidarité n’est pas un vain mot dans notre pays, nous l’avons constaté lors des différentes catastrophes récentes qui ont mobilisé la générosité de l’ensemble de la population.

Le Secours Catholique est signataire d’une convention Orsec, et agréé « Sécurité civile » en cas de déclenchement d’un plan Orsec. La délégation du Secours Catholique du Finistère a décidé de former une petite équipe compétente et extrêmement réactive pour agir au mieux et le plus efficacement possible lorsque survient un événement tragique quelque part.

Plusieurs bénévoles ont déjà commencé leur formation spécifique, et celle-ci va se prolonger en janvier 2011. Objectif : apprendre « quoi faire » avant et après la catastrophe, afin d’être le plus efficace possible au moment critique. Les bénévoles apprennent ainsi à s’intégrer dans le réseau « urgence » local, régional et national, pour élaborer une stratégie d’intervention en mutualisant les ressources, et ils se forment à la responsabilité d’un poste de commandement (PC) sur site local.

Quatorze personnes étaient présentes à la session animée par le responsable Urgence France au Secours Catholique, Serge Nogatchewsky. Yves Le Truédic, ancien délégué du Finistère, a également pu apporter son témoignage après ses interventions sur le site AZF de Toulouse ainsi qu’en Vendée (tempête Xynthia). Les participants sont sortis motivés et seront invités à la seconde session pour la mise en place d’une équipe « urgence » dans notre département.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne